L’histoire des fromages et leurs régions

Le fromage existe depuis la nuit des temps… depuis que l’Homme a développé l’élevage, au Néolithique. Son élaboration est née de la nécessité de conserver le lait. Dans l’Égypte des Pharaons, les secrets de fabrication des fromages étaient détenus par les prêtres. Sous l’Empire Romain, on appréciait particulièrement les fromages de la région de Nîmes. Au Moyen Âge, les moines ont mis au point de nouvelles recettes et des techniques d’affinage. Au XIXe siècle, les choses s’accélèrent : on découvre la pasteurisation et un nouveau type de fromage fait son apparition : le fromage frais, avec le fameux “Petit Suisse” ! Aujourd’hui, la France produit plus de 1000 variétés de fromages différentes… un profusion qui lui vaut d’être considérée comme le pays du fromage par excellence.

 

Le saviez-vous ?

  • L’emmental et le camembert sont les fromages les plus populaires en France
  • Nous consommons près de 26 kg de fromages par an et par personnes

 

Le Camembert, le normand indétrônable

CamembertFleuron de la Normandie, symbole iconique de la gastronomie “à la française”, le camembert se présente toujours dans une boîte ronde en bois de peuplier. Son immense succès a amené les producteurs traditionnels de Normandie à protéger l’authenticité du fromage avec l’Appellation d’Origine Contrôlée “Camembert de Normandie”. Fromage au lait cru de vache, à pâte molle et à la croûte blanche duveteuse, le camembert est roi dans des dizaines de recettes : toasts, tartes, gratins de légumes, feuilletés… on le déguste même fondu au barbecue ! Si vous préférez le consommer “au naturel”, savourez-le avec un morceau de pain frais et un verre de vin : Gewürztraminer (blanc), Chinon (rouge) ou même cidre brut pour être 100 % normand.

 

Le Reblochon, symbole des Alpes gourmandes

ReblochonLes terres savoyardes sont réputées pour leurs recettes chaleureuses, à base de fromage fondu… Qui n’a jamais dégusté une bonne tartiflette au cœur de l’hiver ? À l’origine de ce plat, il y a le Reblochon : un fromage né au XIIIe siècle dans les alpages avoisinant la ville de Thônes. Les paysans, pour réduire la redevance qu’ils devaient aux propriétaires terriens, ne pratiquaient qu’une traite partielle. C’est avec la seconde traite, clandestine, qu’ils élaborèrent le Reblochon. Protégé par une Appellation d’Origine Contrôlée, le Reblochon est un pur produit des montagnes de Savoie. On le déguste fondu, bien sûr, mais aussi en fin de repas accompagné d’un vin de Savoie et de quelques fruits secs (noix, noisettes…).

 

Le Roquefort : le parfum des Causses

RoquefortPlus qu’une tradition, le Roquefort est un héritage ! Déjà connu au Moyen Âge, ce fromage de lait cru de brebis aurait eu les faveurs de Charlemagne. Le village de Roquefort détient même le monopole de l’affinage du fromage dans ses grottes depuis le XVe siècle. C’est dans ces cavités naturelles, où la température et l’humidité sont stables, que le fromage prend tout son caractère. Le Roquefort a été le premier fromage de France à obtenir une Appellation d’Origine, en 1951. Son fondant et son petit goût de sel transportent dans la région du Rouergue. Savourez-le avec un vin liquoreux, comme un Sauternes ou un Jurançon : l’équilibre sera parfait.

 

Le Crottin de Chavignol, la gastronomie du Val de Loire

Crottin ChavignolIl est né dans une région viticole… et son histoire s’en ressent ! Chavignol, petit hameau des alentours de Sancerre, a toujours été une terre d’élevage des chèvres. Au XVIe siècle déjà, les familles de viticulteurs avaient un petit cheptel de chèvres et produisaient un peu de fromage. Quand la crise du phylloxéra dévasta les vignobles, l’élevage caprin se développa et permit d’assurer un revenu aux agriculteurs. Aujourd’hui le Crottin de Chavignol bénéficie d’une Appellation d’Origine Contrôlée. Ce fromage au lait cru de chèvre est devenu un ambassadeur du Berry dont il exprime le terroir à la perfection. Pour le déguster, associez-le avec un vin de Sancerre, Blanc ou rouge selon votre préférence.

 

 

 

Voir plus d'articles